Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 13:38

Ma liberté de penser de Florent Pagny, c'est en écoutant cette chanson que j'ai écrit cet article

Il y a un bout de temps j’avais entendu qu’en France on mettait en place, ce qui existait en Alsace, la mesure de surendettement, à l’époque je gagnais très bien ma vie, j’avais un très bel appartement, un excellent job et je ne comprenais pas très bien cette mesure.

Et le chômage est arrivé, je me suis dit qu’avec le très beau CV que j’avais et bien j’allais retrouvé du boulot, quelle erreur ……… je n’avais plus l’âge élégant, l’homme le plus sympa m’a offert un café pour me l’expliquer, les autres ne prenaient pas de gants pour me dire que j’étais trop vieille, trop vielle avec mon expérience, et oui quand j’étais jeune je n’avais pas l’expérience, là je l’avais mais j’étais trop vieille.

Ce fut la descente de l’escalier comme je dis, où à chaque difficulté je me disais que c’était la dernière marche, j’étais bien naïve car cet escalier n’en finissait pas.

J’ai vendu le bel appartement, j’ai pris des boulots où l’on tirait le meilleur de mon expérience et ensuite on me disait bye bye, j’ai crée ma société mais je manquais de moyens pour faire les choses comme il fallait, c’est à dire suffisamment de publicité, donc j’ai fermé.

J’avais des dettes et je n’arrivais pas à les rembourser,

Méfiez vous des crédits revolving, des crédits à la consommation, des crédits de toutes ces cartes pour faire vos courses, des crédits pour tout et pour rien, des crédits où vous payez en 4 ou 5 fois.

Et un jour il a bien fallut passer par la commission de surendettement, et là c’est aussi l’angoisse car personne ne vous explique vraiment comment cela va se passer, et c’est encore la descente de l’escalier, cet escalier qui n’en finit pas de descendre.

La peur au ventre de se dire un huissier va venir me prendre ma vieille TV et té mais je mon vieil ordinateur,

Je vis aujourd’hui dans une HLM bien contente d’y avoir eut droit, car vous ne le savez pas, on ne donne pas de HLM aux personnes qui sont au RMI, et oui au cas où ils ne paieraient pas leur loyer.

Je vis avec le RMI je l’avoue, et je me surprend parfois à arriver à m’offrir un joli fil de soie teint, me disant comment je faisais avant quand j’avais un super salaire et que j’avais du mal avec mes fins de mois.

Après des années de peur avec ce surendettement je viens de recevoir l’avis du tribunal et je n’ai plus de dettes.

Dans quelques temps je vais fêter mes 60 ans, je ne les voyais pas du tout ainsi quand j’en avais que la moitié, je me voyais bien installée, pouvant voyager, mais je vais faire avec ma retraite, j’ai bien sut faire avec beaucoup moins.

La moral c’est que j’ai rencontré des amies qui m’ont fait comprendre que l’image social ce n’est pas le plus important, et je les en remercie infiniment.

Je vous aime mes amies, merci pour votre grand cœur et votre intelligence.

A bientôt

Partager cet article

Repost 0
Published by Eliane Touzet - dans Ma vie
commenter cet article

commentaires

brun nathalie 11/06/2006 22:42

Madame,
 
c'est en visitant le blog de babeth, que je connais sans l\\\'avoir rencontrée que je découvre votre blog.
 
Je vous admire et vous trouve très forte.
Vous avez eu de très bon moment dans votre vie mais qu\\\'elle aventure, descendre des escaliers sans savoir ce que l\\\'on va trouver ce n\\\'est pas evident.
 
Tout ce que l\\\'on trouve en vous est positif, qu\\\'il est beau votre témoignage, et comme je vous admire de savoir vous consoler d\\\'un fil de lin.
c\\\'est certainement par ce que je me retrouve que j\\\'ai été aussi senssible à votre message.
J\\\'ai fais le choix de ne pas travailler pour elever mes enfants et c\\\'est vrai que souvent aussi je me console en m\\\'achetant un petit fil, mais je regarde quand même les jolies grilles qui me font souve,nt envie, mais je suis heureuse comme cela.
 
Je m\\\'ecuse d\\\'avoir été aussi longue mais continuez .... vous dégagez que du positif
 
Nathalie

cayena 27/03/2006 17:42

Bonjour Funny !
Je ne savais rien de toi le soir du 10 mars où je t'ai rencontrée, avec Cath, Lilett, Bretzel et toutes les autres.
J'admire ton courage et ta grande sensibilité ! Que désormais tu puisse vivre en remontant gaiement les marches de l'escalier :-)
Gros bisous à toi et courage ! Cayena

Mathy 23/03/2006 14:01

Oh comme je vous comprend, après le décès de mon mari et pendant 8 ans, (suite a 2 préts de mon époux et dont j'étais caution) j'ai été comme vous et d'autres, le peur au ventre des Messieurs en costume, mon salaire envolé de mon compte régulièrement, puis le licenciement il y a 1 an 1/2. Dans le même moment mes filles m'ont acculées à prendre un dossier à la BDF, j'y suis allée en pleurant devant le guichet, mais aujourd'hui enfin je vois un peu le bout du tunnel, étant donné qu'il me faudrait 33 ans pour tout rembourser, je vais donc voir les dettes s'effacées. Depuis le début d'année, je respire mieux, je sais qu'il y aura d'autres jours pénibles, car pour le moment je suis au chomage, mais après ??? Moi aussi à 58 ans je suis trop vieille pour le boulot, j'ai même été "dispensée" par l'ANPE de recherche d'emploi !!!
Courage pour vous et pour toutes celles qui sont dans la "panade"

La Fraise Masquée 18/03/2006 21:38

Je ne prends pas souvent le temps de passer te voir donc je ne découvre cet article que maintenant.
Bravo pour ton courage d'avoir écrit  ce que tu ressentais car il n'est jamais facile d'avouer que l'on n'est pas parfait ;))
Pensées affectueuses de La Fraise Masquée
 

Catherine 13/03/2006 14:27

C'est très touchant de te lire, Funny. Je ne te connais pas mais je trouve derrière tout ce que tu écris une personne vraie avec l'intelligence du coeur et beaucoup d'humour malgré les tuiles de la vie. Bon courage!

Clic dessus.....

 44116040.jpg

 

 annuai10.jpg

Recherche

Archives